Le Pèlerin

Articles avec #comptes rendus tag

Recensement des rapaces nocturnes aux Franches-Montagnes - 2011

9 Janvier 2012 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus

Résultats des recensements des rapaces nocturnes en 2011

 

En 2010, nous avons décidé de recenser les rapaces nocturnes chanteurs sur le plateau des Franches-Montagnes. Un bulletin de la Station Ornithologique de Sempach, publié en 2010, nous informait que l'année 2010 avait été particulièrement favorable aux rapaces nocturnes dans toute la Suisse. Or, dans notre district, la saison avait été particulièrement fade et les observations peu nombreuses. En automne 2010, les campagnols montraient des signes d'abondance, à en juger par les nombreuses taupinières visibles dans toutes les prairies et les pâturages. Une pullulation a même été prédite en cas de temps chaud et humide au printemps 2011. Si on ne peut pas parler d'une réelle pullulation des micromammifères à ce moment-là, l'abondance était quand même largement perceptible. Les rapaces diurnes, aussi bien que nocturnes, ont atteint des densités importantes sur le Plateau des Franches-Montagnes notamment. Les Buses variables et les Milans royaux ont été particulièrement nombreux. Quant aux nocturnes, ils ont également profité de cette abondance de proie, pour élever des nichées sur tout le plateau et dans toutes les côtes. La Tengmalm a été entendu plus qu'à l'accoutumée.

 

Afin de récolter le maximum de données, nous avons voulu un protocole simple: parcourir un des 13 secteurs choisi par les observateurs, écoute en divers points également choisi par l'observateur, pendant minimum 5 minutes et maximum 15 minutes. Les points devaient être suffisamment distants pour ne pas entendre un chanteur depuis deux points d'écoute différents. Les chanteurs ou les observations visuelles ont été notés soit sur des cartes papiers, soit directement sur fichiers informatiques avec la date, les coordonnées (longitude et latitude), l'espèce et le nombre d'oiseaux vus ou entendus. Un code d'atlas égal ou supérieur à 2 (espèce vue ou entendue dans un biotope adéquat en période de nidification) était suffisant pour entrer dans la synthèse des données.


Notons que faute de temps, de disponibilité et le faible nombre d'observateurs, la couverture n'a pas été partout uniforme; une sous-évaluation peut dès lors être suspectée. A signaler également que le territoire n'a pas été quadrillé de manière parfaite, ni uniforme. Quelques régions, sans doutes favorable, n'ont pas été parcourues.

 

79 points d'écoutes ont été définis librement par les observateurs. Les mâles chanteurs étaient signalés, mais également les femelles répondantes et les femelles isolées. D'autres mentions, comme des oiseaux vus en période de nidification la nuit, sur des piquets en bord de chemin par exemple, ont complété le tableau. Des données de moyens-ducs, plus tardives ont été également récoltées, grâces aux cris de juvéniles venant de sortir du nid; celles-ci ont été prises en compte uniquement dans des secteurs où aucun adulte chanteur n'avait été repéré au printemps.


Les sorties ont eu lieux dès la fin février et les dernières données ont été signalées vers la mi-juillet (cris de jeunes à la sortie du nid). Ainsi, 130 données de rapaces nocturnes ont été récoltées: 89 de Chouette hulottes (Strix aluco) et 41 de moyens ducs (Asio otus).

 

La carte ne comprend pas les Chouettes de Tengmalm (Aegolius funereus). Celle-ci ont été repérées surtout autour et dans la région de l'étang de la Gruère. Un chanteur surprenant de cette espèce a été entendu plusieurs soirs de suite aux Prailats. 3 chanteurs ont été notés à la Theurre, un couple dans le pâturage boisé de la combe du Locle (commune de Saignelégier) et un aux Prailats (commune des Bois) .

 

 

Voir en plein écran

 

 

Répartition:

 
Chouette hulotte (89 données): le bastion principal de l'espèce se situe dans les côtes du Doubs, particulièrement à l'ouest du district (communes des Bois et du Noirmont). La densité est particulièrement importante dans la région située entre le Theusseret à l'est et l'usine électrique de la Goule à l'ouest. 7 individus ensemble ont d'ailleurs été repéré à un seul point d'écoute. Un autre noyau, plus haut en altitude est signalé dans la région de Montfaucon (des Enfers au nord-ouest, au Prépetitjean au sud), mais avec une densité sans commune mesure avec celle des Côtes du Doubs.
Un manque de prospection (pas de point d'écoute) explique le vide entre le Theusseret et Soubey ! 

 

 

Moyens-ducs (41 données): aucun chanteur ni aucune nichée n'ont été repérés dans les côtes du Doubs ! Toutes les observations sont faites sur le Plateau. Tous les chanteurs et toutes les nichées proviennent de milieux bocagers ou de lisières. Quelques chanteurs peuvent être étonnamment proches: les points semblent se chevaucher sur la carte. La meilleure densité est notée dans la région de la Theurre. Il semble également pour cette espèce que des hiatus se font voir sur la carte, également à cause du manque de prospection. Certains secteurs parcourus au printemps où aucun chanteur n'a été entendu ont quand même produit des nichées; ainsi, les reproductions certaines, par exemple lorsque des cris de jeunes ont été repérés, figurent sur la carte.

 

 

Sur la carte, si on compte tous les points, nous n'arrivons pas aux totaux mentionnés dans le texte. Certains points, notamment de Hulottes couvrent ceux des moyens ducs. Des connaissances plus approfondies du logiciel doivent être acquises afin d'avoir une vue d'ensemble plus claire... (hé oui, toujours ces problèmes informatiques).

 

La fructification très importante des hêtres en 2011 favorise les micromammifères. Une bonne reproduction de ces animaux est à prévoir au printemps 2012. Lors de l'automne 2011, nous avons constaté une très importante concentration de campagnols en de très nombreux points du plateau. La présence en nombres parfois impressionnants de rapaces diurnes en atteste, tout comme les innombrables taupinières. Ces indices auront sans doute une incidence sur les rapaces diurnes au printemps 2012. Une prospection du même type que celle de 2011 serait à reconduire.

 

Secteur  prospectés:

 

Entre le Prépetitjean et le Bémont, au sud Les Breuleux-La Chaux
Montfavergier à l'est Muriaux et à l'est
Côtes sous les Enfers et à l'ouest de Soubey Le Peuchapatte
Les Pommerats-Goumois Côtes du Doubs du Noirmont
Montfaucon-les Enfers Les Prailats
Les Genevez-Le Prédame-Lajoux Côtes du Doubs des Bois
La Theurre  

 

Les observateurs: Francey Charles, Haefliger Nicolas, Brahier Jean-Luc, Vallat Arnaud, Mouche Aurélien, Froidevaux Viviane, Theytaz Stéphane, Farine Martial, Piquerez Christian.

 

 

Texte et carte: M. Farine

 

 

Voir les commentaires

Quelques précautions à prendre lors du comptage des oiseaux en migration aux Sommêtres

19 Septembre 2011 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus

 

Le comptage des oiseaux migrateurs lors de leurs passage en migration sur le site des Sommêtres, mais aussi en d'autres points fixes d'observations, nécessite une certaine rigueur. Les chiffres doivent pouvoir être utilisés à des fins de publication ou de statistiques sans que des biais, des doutes voire des erreurs entachent les résultats.


Quelques précautions doivent être prises:


1. Seuls les oiseaux en migration doivent être comptés. Les oiseaux locaux sont bien sûrs comptabilisés mais notés dans une rubrique à part. Il est parfois difficile de distinguer les oiseaux en migration des locaux, notamment en début de période de leurs migrations respectives. Pour considérer un oiseau comme migrateurs, voir le descriptif sur le blog (Rubrique téléchargements/Explicatif pour le suivi aux Sommêtres - ici).  Toutefois, l'oiseau doit vraiment noter un comportement décidé de vol dans une direction. Les oiseaux qui crient, ou ceux de la même espèce se "volant dans les plumes" ne sont pas des migrateurs. Il se peut qu'un migrateur soit attaqué par d'autres, mais sa direction et son vol ininterrompu doivent pouvoir lever le doute sur son comportement migrateur ou non.

 

2. Le premier observateur arrivé sur place note toutes les observations (ainsi que ses heures d'arrivée, de départ, la direction et la force du vent, la couverture nuageuse), jusqu'à son départ. Si un autre observateur arrive plus tard, il laisse le soin au premier de noter. S'il reste plus longtemps, il note ses observations. Il est important de ne pas cumuler les nombres lors de leur introduction dans ornitho.ch par exemple. A titre d'exemple: l'observateur A arrive à 9h00 et s'en va à 15h00, l'observateur B arrive à 14h00 et s'en va à 18h00, on procède ainsi: A note toute les observations jusqu'à 15h00, puis B prend le relai. A introduit uniquement ses propres observations dans Ornitho.ch de 9h00 à 15h00 et B uniquement ses propres observations de 15h00 à 18h00. Si plusieurs observateurs arrivent entre temps : procéder de la même façon. Une partie des erreurs peut venir du fait que A introduit ses données dans Ornitho et B introduit le cumul de A et B.

 

3. Pour les colombidés, en particulier le Pigeon ramier, il est utile de noter sur la feuille colombidés, (Rubrique téléchargements/Suivi colombidés - ici) les heures de passage et la taille du vol.

 

4. Si d'autre observations sont faite ailleurs qu'aux Sommêtres (pont de Muriaux, En haut le Creux au Noirmont), sachant que les migrateurs passeront ou sont passé obligatoirement par les Sommêtres, une remarque doit figurer dans le récapitulatif.

 

5. Les feuilles de résultats doivent être conservées (elles figurent sur le blog en téléchargement) et envoyée à la rédaction. Ce sont sur elles que pourront être faite des statistiques, de manière fiable.

 


La crédibilité de nos observations ne doit pas pouvoir être mise en doute. C'est avec toute la rigueur nécessaire que nous devons observer, identifier et compter. Il n'est dans l'intérêt de personne de gonfler les totaux (ni d'ailleurs de les sous estimer). Rappelons-nous que nos données peuvent être utilisées pour la protection des oiseaux et qu'il faut donc des valeurs les plus précises possibles.

 

Vous trouverez dans la rubrique Téléchargements tous les documents nécessaires:

- Explicatif pour le suivi de la migration aux Sommêtres

- Suivi des colombidés

- Suivi des autres migrateurs

 

 

 

Voir les commentaires

Suivi de la migration aux Sommêtres

10 Septembre 2011 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus

L'automne arrive...

 

Feuillage d'automne 10-10-09 21 Feuillage d'automne 10-10-09 14

Je vous rassure, ces photos ont été prises l'année passée!

 

 

Et avec l'automne, la migration! Hé oui chers amis, la saison est déjà bien avancée et la migration a débuté depuis un moment. Certaines espèces ont déjà dépassé leur maximum migratoire, comme par exemple les Bondrées apivores et les Milans noirs. Mais bien d'autres oiseaux vont encore passer. Nous vous encourageons donc à vous rendre aux Sommêtres (ou sur un autre point de vue bien dégagé) pour suivre les passages des oiseaux migrateurs.

 

Pour vous donner une idée des oiseau à voir, nous avons mis en ligne le compte-rendu du suivi de la migration aux Sommêtre de l'automne 2010. C'est ici (ou dans les colonnes de droite sous comptes-rendus).

 

 

Et pour vous donner envie, voici quelques images tirées de ce compte-rendu, et quelques chiffres intéressants:

 

- 30: le nombre de jours de présence aux Sommêtres

 

- 2309: le nombre de rapaces observés

 

- 61'205: le nombre d'autres oiseaux observés

 

- 63'514: le nombre total d'oiseaux comptabilisés
Migration pigeons ramiers 10-10-12 12

 

Grande aigrette 10-10-11 02

 

Migration pigeons ramiers 10-10-11 41

 

 

Dans les airs, on peut voir toutes sortes de bestioles volantes...

 

Insectes en vol cadre large 10-10-09 03

 

hélicoptère 10-10-12 64

 

Alors rendez-vous aux Sommêtres, et ouvrez l'oeil!!

 

Voir les commentaires

Suivi de la migration d'automne 2010 aux Sommêtres

10 Septembre 2011 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus


Cette année, la migration depuis le site des Sommêtres a été à nouveau particulièrement bien suivie par les membres du Pèlerin. Nous avons en effet été présents durant 30 jours, du 10 août au 28 octobre, et de nombreuses journées ont été suivies du matin jusqu'au soir.

 

brume sur le Doubs 10-10-12 25

Brume sur la vallée du Doubs

 

 


Les rapaces

11 espèces de rapaces ont été répertoriées, pour un total de 2309 oiseaux:

 

 

-    Buse variable: 1364 individus. Pic du passage le 11 octobre (956 indiv.), autre passage le 12 octobre (106 indiv.)

-    Milan royal: 507 individus. Pic du passage également le 11 octobre avec 210 individus. Autre passage important le 3 octobre avec 77 individus

-    Bondrée apivore: 105 individus. Pic du passage le 25 août avec 26 individus (24 le jour précédent)

Epervier 10-10-12 49

 

-    Epervier d'Europe: 54 individus. Pic du passage le 11 octobre avec 13 individus


-    Faucon crécerelle: 25 individus. Pic du passage le 2 octobre

-    Milan noir: 17 individus seulement. Peut-être sommes-nous arrivés un peu tard pour suivre la migration de cette espèce qui part déjà tôt de nos contrées.


-    Busard des roseaux: 14 individus. Bonne année pour cette espèce aux Sommêtres! Pic du passage le 12 septembre avec 7 individus.

 

Busard St-Martin 10-10-11 01 -    Busard St-Martin: 3 individus (deux le 11 octobre et une le 5 octobre)

-    Faucon pèlerin: 3 individus (les 5, 11 et 12 octobre)

-    Balbuzard pêcheur: un seul individu observé de passage aux Sommêtres, le 5 octobre

-    Faucon hobereau: également un seul individu, observé le 12 septembre

 


Notons également 215 rapaces indéterminés, dont 103 pour la seule journée du 29 août.

Migration rapaces 10-10-11 36

 

 

 

Autres oiseaux

Outre les rapaces, 26 autres espèces d'oiseaux migrateurs ont été notés (une de moins que l'année passée), pour un total de 61'205 individus. Voici la liste des espèces, par classe de nombre:

 

Grands Cormorans 10-10-11 20


De 1 à 10 individus: Hirondelle de rocher, Oie cendrée, Martinet à ventre blanc, Grive musicienne, Cigogne noire, Grande Aigrette, Grand Corbeau.


De 11 à 50 individus: Pipit des arbres, Grive litorne, Héron cendré, Tarin des aulnes, Pipit farlouse, Alouette lulu, Pigeon colombin, Alouette des champs.

 

Grande aigrette 10-10-11 02

 


De 50 à 100 individus: Guêpier d'Europe (51 individus le 12 septembre)


De 101 à 200 individus: Choucas des tours (120 individus le 12 octobre), Geai des chênes, Grive draine


De 201 à 300 individus: Grosbec cassenoyaux


De 300 à 400 individus: Etourneau sansonnet


De 401 à 500 individus: Hirondelle rustique


Plus de 500 individus: Grand Cormoran (699 indiv., dont 526 le 27 octobre), Hirondelle de fenêtre (2135 indiv., dont 900 le 12 septembre), Pinson des arbres (6470 indiv., dont 5113 le 3 octobre), Pigeon ramier (50'095 indiv., dont 15'457 le 2 octobre et 18'738 le 3 octobre).

Quelques images de Pigeons ramier en migration:

 

Migration pigeons ramiers 10-10-11 41

 

Migration pigeons ramiers 10-10-12 12

 

Migration Pigeons ramiers 10-10-12 14

 

 


Comparaison 2009-2010:

Le nombre de jours d'observation est le même pour les deux années. En 2010 cependant, de nombreuses journées complètes ont été passées sur le site, alors que les années précédentes les observateurs ne sont souvent restés qu'une demi-journée ou moins.

 

 

Les espèces observées sont sensiblement les mêmes. Concernant les rapaces, aucun Autour des palombes n'est noté en 2010 contrairement à 2009, alors qu'un Busard St-Martin a été observé en 2010 et pas en 2009.

 

Pour les autres espèces, notons les Cigognes noires, aperçues en 2010 et pas en 2009, tout comme les Grandes Aigrettes, le Héron cendré, les Choucas des tours, les Geais des chênes.


Geai des chênes 10-10-11 21

 

Les espèces observées en 2009 et pas revues ou notées en 2010 sont les suivantes: Cigogne blanche, Martinet noir, Bergeronnette grise, Bruant jaune, Chardonneret élégant, Verdier d'Europe


Bien sûr, comme chaque année, de nombreux oiseaux passent en l'absence d'un observateur, et de tout aussi nombreux petits passereaux passent plus ou moins inaperçus, surtout lorsqu'ils volent plus bas que les rochers, avec la forêt en arrière-plan; ils sont alors particulièrement difficile à distinguer. Certaines espèces ne figurent pas dans les relevés car elles ont une importance moindre dans le flux migratoire et/ou posent le problème de la différenciation des populations sédentaires et des populations migratrices.


Traquet motteux 10-10-11 15Un Traquet motteux est venu nous rendre visite sur le site des Sommêtres. Peut-être que lui aussi observe les drôles d'oiseaux!



Les journées de la  migration

En 2010, les journées de la migration se sont déroulées les 2 et 3 octobre. Souvent situées à peine trop tôt dans la saison migratoire pour notre région, ce week-end a été particulièrement bien servi concernant les Pigeons ramiers et les Pinsons des arbres notamment, avec respectivement 34'195 et 6'153 individus.
Le beau temps était de la partie, ainsi que les visiteurs.

 

ornitho aux sommêtres 10-10-12 33

 

Migration pigeons ramiers 10-10-11 53

Fin de journée aux Sommêtres, avec un dernier passage de Ramiers

 

 

Voir les commentaires

Suivi de la migration des oiseaux: rendez-vous aux Sommêtres ce week-end 9 et 10 octobre

8 Octobre 2010 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus

 

Ce week-end, Le Pèlerin assure à nouveau une permanence aux Sommêtres afin de suivre la migration. On attend un grand nombre de Pigeons ramiers, certainement de très nombreux petits passereaux, et bien d'autres.

 

Ce vendredi, Charles a observé 5800 Pigeons aux Sommêtres, durant l'après-midi. Pour notre part (Viviane et Stéphane), nous en avons vu 2400 en moins d'une heure dans les environs des Enfers. Avec passablement de petits Passereaux, dont des Pipits. Et un vol de 11 Grands Cormorans. On trépigne d'impatience pour demain, en espérant être gâtés à nouveau!

 

Vous êtes les bienvenus aux Sommêtres si vous aussi désirez observer ce phénomène naturel magnifique qu'est la migration!

Voir les commentaires

Les Journées Internationales des migrations aux Sommêtres

6 Octobre 2010 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus


Les Journées Internationales des Migrations sont organisées chaque année le permier week-end d'octobre. Chez nous, elles se déroulaient aux Sommêtres les 2 et 3 octobre, soit le week-end passé. Les membres du Pèlerin étaient présents pour observer les oiseaux migrateurs et tenter de répondre aux questions des visiteurs.

 

La fraicheur automnale des petits matins réserve toujours aux lèves-tôt un spectacle magnifique, avec la vallée du Doubs noyée dans la brume, et les sommets des crêtes qui commencent à être éclairés par les rayons du soleil.

 

Brume-aux-sommetres.jpg

 

Le temps magnifique du week-end a réservé de belles surprises aux observateurs et ornithologues amateurs. Un grand nombre d’oiseaux migrateurs ont pu être observés par un public nombreux et souvent émerveillé.

Ce sont plus de 40'000 oiseaux qui ont défilé pendant ces deux magnifiques journées. L’espèce la plus abondante était le Pigeon ramier (également appelé Palombe en France) qui s'en va prendre ses quartiers d’hiver du côté de l’Espagne, en passant par les Pyrénées. Avec plus de 33'000 individus sur les deux jours, les passages de Ramiers ont été le clou du week-end. Viennent ensuite les Pinsons des arbres, avec plus de 5000 individus, et les dernières Hirondelles, avec près de 1000 individus. Par contre, les rapaces ont été relativement peu nombreux à migrer. Notons tout de même le passage d'un Balbuzard pêcheur, rapace qui ne niche pas en Suisse mais que l'on a la chance de pouvoir observer occasionnellement en migration d'automne aux Sommêtres.

 

Espèces Nombre samedi Nombre dimanche Total
Pigeons ramiers 15'457 18'738 34'195
Pigeons colombins (non notés) 22 22
Passereaux indéterminés 121 295 416
Pinsons des arbres 550 5153 5703
Hirondelles 207 933 1140
Grives draines 57 215 272
Grives litornes 7 0 7
Faucons crécerelles 2 3 5
Pipit des arbres 6 22 28
Mésanges bleues 3 0 6
Mésanges charbonnières 3 0 6
Busard des roseaux 1 1 2
Buses variables 7 6 13
Milan royal 8 77 85
Grosbecs 18 15 33
Grands Cormorans 1 47 48
Alouettes 4 9 13
Geais des chênes 11 51 62
Epervier 0 2 2
Balbuzard pêcheur 0 1 1
Etourneaux 0 29 29
Rapaces indéterminés 0 10 10
       
Total 16'481 25'644 42'125
       

 

 

Et voici un lien sur une petite vidéo réalisée par notre ami Jelub, où l'on remarque la difficulté de trouver des vols d'oiseaux passant sur les forêts.

 

 De nombreux visiteurs ont profité d'observer des passages de Pigeons ramiers de taille très variable, allant de quelques individus seulement à plus de 1500.

 

Journees-migrations-2010-10-10-03_01.jpg

 

Journees-migrations-2010-10-10-03_04.jpg

 

Journees-migrations-2010-10-10-03_05.jpg

 

 

En fin de journée, certains Ramiers se sont posés quelques instants dans les sapins au pied des rochers...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pigeons-ramiers-10-10-03_03.jpg

 

Avant de repartir en passant près de nous.

 

Pigeon-ramier-10-10-03_01.jpg

 

 

Et c'est aussi l'occasion de vous faire partager les superbes couleurs automnales des forêts des Côtes du Doubs!

 

couleurs-automne-2-les-Sommetres-10-10-05_62.jpg

 

couleurs-automne-les-Sommetres-10-10-05_62.jpg

 

Pour les personnes qui n'auraient pas pu être présentes le week-end passé, Le Pèlerin organise à nouveau une permanence d'observation des oiseaux migrateurs aux Sommêtres ces samedi 9 et dimanche 10 octobre, de 9h00 à 17h00 (annulé en cas de mauvais temps). En fonction de la météo, ces deux journées pourront certainement elles aussi permettre de beaux passages d'oiseaux et qui sait, donner peut-être la possibilité de voir l'une ou l'autre rareté.

 

 

Photos: V. Froidevaux et S. Theytaz. Merci à Charles pour le tableau récapitulatif.

Voir les commentaires

Aux lecteurs du QJ du 28.09.2010

28 Septembre 2010 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus

 

Pour les personnes qui ne sauraient pas ce qu'est le QJ, il s'agit de notre journal d'informations cantonal, le Quotidien Jurassien. Le mardi 28 septembre 2010, les fidèles lecteurs de ce périodique ont eu le loisir de lire le communiqué de presse de notre association "le Pèlerin" annonçant les journées internationales de la migration des oiseaux.

Certains lecteurs ont certainement juste survolé ce communiqué. D'autres, intéressés par le sujet nature ou ornithologie l'ont probablement lu et les plus attentifs et perspicaces ont trouvé quelques "coquilles" , je dirais même des informations bizarres pour rester correct, dont  les membres du comité du "Pèlerin" ne sont pas responsables. L'article remanié par la rédaction du QJ n'avait plus  grand chose à voir avec notre communiqué de base. Entre autre et en particulier la légende de la photo, complètement hors contexte. La photo en question est celle des Cormorans que vous pouvez voir en haut du blog. En migration, ces oiseaux sont tout-à-fait spectaculaires, et méritent qu'on les remarque. La légende proposée est simplement la suivante: " Depuis les Sommêtres, il arrive souvent d'observer des passages de Grands Cormorans en migration". La légende du QJ est: "Les Grands Cormorans de passage, ennemis jurés des pêcheurs". Ah oui, ça c'est  pas très malin!


Alors pour les fidèles lecteurs de notre blog, vous trouverez notre communiqué de presse en cliquant ici, ou en lisant le "Franc-montagnard", notre journal d'information REGIONAL dans lequel notre article est paru tel que proposé.

Theytaz Stéphane

Voir les commentaires

Suivi de la migration aux Sommêtres et au Peuchapatte - samedi 18.09.2010

18 Septembre 2010 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus


La permanence de ce week-end pour le suivi de la migration a eu lieu ce samedi 18 septembre, de 10h à 14h. Aux Sommêtres, durant la matinée, nous avons pu observer quelques passages de rapaces, d'hirondelles et de passeraux (dont des Grives draines et des Pigeons colombins). Comme nous n'avions malheureusement pas de téléscope, il n'a généralement pas été possible d'identifier les espèces. A partir de midi, le ciel s'est chargé de plus en plus (de nuages), et les oiseaux se sont fait rares. Au final, nous aurons observés aux Sommêtres 124 oiseaux migrateurs  (dont 45 rapaces), et 71 oiseaux locaux. C'est bien peu!

 

Au Peuchapatte ça a été une petite journée également. Il y a eu quelques passages le matin, jusque vers 11h, mais la plupart des oiseaux observés étaient des locaux. Comme faits marquant on pourra retenir le passage d'un Grand Cormoran et d'un Faucon hobereau.

 

Prochaine permanence dimanche prochain, à 8h10, assurée par Charles et Martial (avancée à samedi  (Martial et Viviane) en cas de mauvais temps annoncé pour dimanche).

 

Voir les commentaires

Suivi de la migration - 29 août 2010

30 Août 2010 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus

Samedi, la pluie et le brouillard très épais nous ont contraint à annuler le suivi prévu. Nous sommes donc montés dimanche aux Sommêtres et au Peuchapatte.

 

Au Peuchapatte, il y a eu relativement peu de passages. Un gros groupe de Bondrées et Milans noirs (environ 85 en tout) a constitué la majeure partie des rapaces observés. Au final, Martial aura comptabilisé 120 Bondrées, quelques Milans noirs migrateurs. Au niveau des oiseaux locaux, citons des Buses variables (6-8), des Pouillots véloces et des Pouillots fitis. Les Passereaux migrateurs ont également été plutôt rares, avec très peu d'Hirondelles et de rares Pipit des Arbres.

 

Aux Sommêtres, la (demi-)journée a été plus fructueuse. Nous avons pu observer plusieurs groupes de Bondrées, et passablement de passage de Rapaces. L'immense groupe observé au Peuchapatte a passé près des Rochers des Sommêtres juste avant. Nous y avons comptabilisé pas moins de 103 rapaces, certainement en majorité des Bondrées.

Très peu de passereaux ont été observés, et même les Hirondelles se sont faites rares (5 ou 6 seulement). Par contre, nous avons eu la visite de Faucons crécerelles locaux forts sympathiques, qui sont venus nous observer à leur tour à la hauteur des rochers.

 

Grand cormoran migration 10-08-29 00

 

Le clou de la journée a été le passage d'un groupe de 25 Grands Cormorans (photo ci-dessus), pas trop éloignés, que nous avons pu suivre un moment. Les premiers observés en migration aux Sommêtres l'année passée, c'était le 12 septembre seulement (12 individus).

 

Parmi les autres oiseaux locaux volant autour des rochers, notons le passage avant 10h d'un Faucon pèlerin, en direction de la Villa. Le Pic noir est toujours présent dans la forêt au pied de l'arête, accompagné naturellement d'autres oiseaux plus ou moins discrets. Les passages nuageux parfois denses, les brèves éclaircies et le vent froid n'étaient pas les conditions idéales pour observer une grande quantité et une grande diversité d'espèces. Nous pouvons dès lors être satisfaits du bilan de dimanche.

 

Merci aux personnes qui ont assuré ces piquets, pour le moment tout a l'air de bien se dérouler.

Voir les commentaires

Suivi de la migration aux Sommêtres et au Peuchapatte: 22.08.2010

22 Août 2010 , Rédigé par Le Pèlerin Publié dans #Comptes rendus

 

Ce dimanche 22 août, le Pèlerin a effectué sa première permanence pour le suivi de la migration au Peuchapatte et aux Sommêtres. Nous avons commencé les observations à 7h30, pour les terminer vers 11h30.

 

Au Peuchapatte, Martial a observé un grand nombre de Bondrées apivores en migration (132 pour être précis). Il est très satisfait du passage! D'ailleurs, certaines passent très près de la zone d'observation (moins de 15 mètres). Par contre, il souligne que certaines passent exactement au niveau de l'éolienne qui est en train d'être posée juste derrière le réservoir...

 

Aux Sommêtres, l'affluence était moindre ce matin. Il faut dire que la saison n'est pas encore très avancée. Nous avons observé 24 Bondrées migratrices, de nombreux autres rapaces locaux ou migrateurs, de très nombreuses hirondelles (locales pour la plupart), et quelques passereaux (locaux et migrateurs). Notons que la grande majorité des rapaces observés passaient du côté sud, aux environs de la crête du Peuchapatte. Peu sont passés du côté français. Le clou de la matinée a été le passage d'une Cigogne noire à moins de 40 mètres au-dessus des rochers. Quel magnifique oiseau et quel plaisir de pouvoir l'observer de si près. Brume sur le Doubs

 

La photo ci-dessus a été prise par Charles. On y voit la vallée du Doubs noyée dans le brouillard, et le sommet des crêtes illuminé par le soleil. C'est une vue absolument magnifique, que l'on aura sans doute souvent l'occasion d'admirer cet automne depuis les rochers des Sommêtres.

 

Voir les commentaires
1 2 > >>